haifa


Le film « Five Hours from Paris», première réalisation de Leon Prudovsky, avec Dror Keren et Elena Yaralova dans les rôles principaux, a remporté le prix du meilleur long métrage de fiction israélien, au 25èmè Festival International du Film de Haïfa, samedi 10 octobre 2009.

 

five

Commentaires du jury : « Nous avons aimé le traitement sophistiqué de cette histoire simple, très mature pour un premier film, le style et la délicatesse avec laquelle le réalisateur traite de la complexité de la relation amoureuse, le charme la profondeur de son regard sur cette romance contemporaine. Le film démontre une admirable attention aux détails, doublée d’une sensibilité et d’une sincérité rares. Nous sommes convaincus qu'il va conquérir le cœur du public, comme il a convaincu le notre. ».

five1

 

Le Prix Découverte du Festival a été attribué aux co-scénaristes de « Five Hours from Paris», Erez Kav-El et Leon Prudovsky.

 

five2

Commentaires du jury : « Nous avons décidé d'attribuer ce prix au scénario de cette histoire simple, écrit avec sensibilité et justesse, et très respectueux de l'intelligence de son public. Cette histoire d'amour, confrontée aux contraintes du monde moderne, démontre que notre plus grande victoire, c’est celle d’arriver à accepter notre propre humanité. »

 

dana

Le Prix de la meilleure actrice a été attribué cette année à Danah Ivgi et Maya Cohen, pour leurs rôles dans « Hayu Leilot », de Roni Ninio.

 

mayacohendanaivgi2

Commentaires du jury : «Nous avons décidé de récompenser un rôle particulièrement complexe et difficile à interpréter, parce qu’il exige la double performance de l’incarnation de l’amour et de la colère filiaux. L’enfance y affecte le présent, et nous avons immédiatement constaté qu'il était impossible de séparer les deux personnages, et donc les deux actrices, qui ont réussi la prouesse d’une crédibilité et d’une harmonie totales, entre le personnage de l’enfant et celui de la jeune femme. En conséquence, Nous sommes heureux d'attribuer ce prix aux deux actrices Danah Ivgi et Maya Cohen. »

 

schehter1

Le Prix du meilleur acteur a été attribué à Ofer Schechter, pour son rôle dans « Phobidilia », de Yoav et Dororn Paz.

 

Phobidilia

Commentaires du jury : «Ofer Shechter, plus connu pour des rôles romantico-comiques légers à la télévision, nous propose un nouveau visage dans ce rôle, qui démontre toute l’étendue de ses talents dramatiques. Sa présence intense y transperce l'écran et captive le spectateur. Il prouve, avec ce film, qu'il a beaucoup à offrir au cinéma israélien et international.

schehter2

 

Le Prix du meilleur film documentaire a été attribué à Anat Zuri, pour « Vixen », réalisé par Anat Zuri et le jury a souhaité rendre hommage, par une mention honorable: au film de Iris Rubin « Asmar ».

 

suleiman

Le Prix du Jury a été attribué au film « The Time that Remains » le film autobiographique du réalisateur palestinien Eliya Suleiman.

 

sept

Enfin, le Prix de la Critique (Pras Ta Hamevakrim) pour le meilleur long métrage israélien a été attribué au deuxième épisode de la trilogie intime co-réalisée par Ronit et Shlomi Elkabetz, « Les Spet Jours » (« Shiva »).

sept2

Sandrine Ben David