kirot_08Kirot_Art_Heb


Synopsis :

 

kirot1

Dans un vieil immeuble d’un quartier pauvre au sud de Tel-Aviv, deux jeunes femmes qui ne se connaissent pas habitent deux appartements voisins. Galia (interprétée par l’ex « James Bond girl » Olga Kurylenko) est une immigrante illégale, enrôlée contre sa volonté dans le milieu criminel, comme prostituée puis comme tueuse à gage. Aux prises avec le parrain de la mafia locale, impliqué dans le trafic de jeunes femmes, Galia n’a qu’un seul rêve, celui de retrouver sa fille et de retourner vivre en Russie.


kirot_04


Sa jeune voisine, Elinor (la célèbre actrice et première victoire de la Starac’ israélienne Ninet Tayeb), est caissière dans une supérette du quartier. Elle est battue par un mari abusif (superbement interprété par Zohar Strauss, prix du meilleur acteur aux oscars israéliens 2009) et souffre en silence, rêvant de gagner une grosse somme d’argent et de prendre la fuite. Les deux étrangères partagent donc, en même temps que les murs qui les entourent, la nécessité de mettre en œuvre un plan d’évasion. Une amitié profonde va s’établir progressivement entre ces deux femmes que tout oppose. Alors que Galia refuse un contrat qui l’oblige à tuer une autre femme, Elinor se rend compte qu’elle enceinte, et les deux amies décident d’agir ensemble pour leur survie et leur liberté…

 

kirot_01

Réalisation :

 

Le mot hébreu « Kirot » veut dire « murs » et ce terme nous informe sur le sens du film. Danny Lerner, comme dans son premier film « Frozen Days », primé en 2005, propose une perspective nouvelle sur le milieu urbain de Tel-Aviv. Le sud pauvre de la « ville blanche » est en totale contradiction avec l’image Bahaus, moderne et léchée de la métropole israélienne. Il n’y a ici ni air, ni lumière, ni espace. Le réalisateur utilise cet enferment pour exacerber la complexité psychologique de ses personnages-archétypes, et pour explorer la réalité socio-ethnologique d’Israël.

kirot2kirot3

 

« Kirot », un film de Danny Lerner (2009), avec Olga Kurylenko, Ninet Tayeb, Zohar Strauss et Henri David dans les rôles principaux. Sortie israélienne le 3 décembre 2009.

kirot4

Sandrine Ben David