infiltration5


Six ans après son dernier long métrage,le réalisateur émérite de MARIAGE TARDIF (HATUNAH MEUHERET, 2001, avec Lior Ashkenazi et Ronit Elkabetz) et de CADEAU DU CIEL (MATANA MISHAMAYIM, 2003) tourne en ce moment dans le paysage pastoral du plateau de Latroun, près de Jérusalem, une adaptation du roman de Yeoshua Kenaz écrit en 1986, INFILTRATION (HITGANVUT YEHIDIM), produit par Marek Rosenbaum et avec dans les rôles principaux l’acteur britannique Oz Zahavi (qui a joué dans la série télévisée The Island), Guy Adlar, Rona Lee Shim'on, Liel Dnir, Michael Aloni Michaela Eshet, Keren Berger et Idit Tepperson.

infiltration6

 

Synopsis :

 

Ils s'appellent Micky, Zaki, Double-Zéro, Alon, Miha l'Idiot, Avner, Peretz-crise-de-nerfs. Ils ont dix-huit ans. Ils sont aussi divers que les composantes de la diaspora juive. Venus des quartiers riches de Jérusalem, des bidonvilles ou des kibboutzim, aux origines ethniques disparates, certains préfèrent le foot, d’autres la philosophie. Rien ne les rapproche et pourtant ils vont vivre ensemble et découvrir leurs rêves et leurs frayeurs les plus intimes, les plus inavoués. Déshabillés, rasés, rhabillés, ils sont les jeunes recrues de l'armée israélienne. Pendant trois mois de l'été 1955, dans une base isolée du désert du Néguev, ils vont être formés pour accomplir l'activité la plus ancienne et la plus redoutable du genre humain : la guerre. Commence alors leur insertion rythmée par les ordres, la fatigue, les rituels. Malgré l'horreur de la " vindicte militaire ", des vexations, des blessures physiques et morales, il s'agit de montrer également comment tout cimente le sentiment national israélien. Sans dérive nationaliste d'ailleurs. Même lorsqu'une des recrues raconte l'histoire du mauvais élève qui profane avec ses excréments la carte d'Israël...

infiltration4

 

Réalisation :

 

Dover Kosashvili s’attaque ici à l’une des plus importantes œuvres littéraires écrites durant ces dernières décennies. Le travail massif de ce tournage historique a d’ailleurs pris du retard en raison de plusieurs échecs successifs de tentative de financement su projet, jusqu’à ce que la chaine câblée israélienne Hot reprenne le flambeau. Ce n’est pas la première fois que Yeoshua Kenaz est adapté au cinéma. Amos Gitai s’est inspiré de son roman RETOUR DES AMOURS PERDUES pour le scénario de ALILA. INFILTRATION est voulu par Dover Kosashvili comme une production d e grande envergure. C’est la raison pour laquelle le réalisateur israélien a souhaité un casting international. Yeoshua Kenaz a souhaité laisser une liberté totale au cinéaste et à son traitement su roman.

infiltrationinfiltration2

 

«Il est impossible d’être fidèle à l'histoire originale quand il s'agit d’un roman de 600 pages », explique Marek Rosenbaum. « Nous aurions dû faire série télévisée de 130 épisodes pour contenir tout les éléments du livre ». Selon Dover Kosashvili: «il ne s’agit pas pour autant d’une  adaptation sauvage du roman. Presque toutes les scènes du film sont dans le livre, il ya juste des changements mineurs parfois. ».

infiltration3

 

INFILTRATION, de Dover Kosashvili, adapté du roman de Yeoshua Kenaz, sortie prévue en été 2010.

INFILTRATION, deYehoshua Kenaz,Traduit de l'hébreu par Rosie Pinhas-Delpuech, publié aux éditions Stock, 544 pages, 23 euros


par Sandrine Bendavid.